Keolis (SNCF) entre au capital de LeCab

Lundi 21 mars 2016, les deux entreprises ont affiché leur partenariat sur Twitter. Keolis, filiale de transports urbain et interurbain du groupe SNCF intègre ainsi le capital de la plateforme de VTC Le Cab. Une belle opération pour cette plateforme qui souhaite concurrencer des entreprises comme Uber ou Chauffeur Privé sur le marché Français (vous pouvez d’ailleurs retrouver la particularité de chacune de ses plateformes, ainsi que leurs tarifs, sur notre comparateur de chauffeurs privés).

Un partenaire industriel de référence

Bien que l’entrée au capital soit publiquement annoncée, son montant n’en reste pas moins secret. Les deux entreprises souhaitent faire preuve de discrétion sur ce sujet.

Keolis-entre-capital-Le-Cab

Le Cab compte bien faire fructifier cette entrée au capital en n’empochant pas simplement quelques euros. L’objectif est plus poussé, puisqu’il s’agit avant tout de bénéficier d’un “partenaire industriel de référence”, qui pourra, sans en douter, favoriser le développement de la société de transport VTC.

Rappelons que Keolis est une petite pépite de la SNCF ayant parfaitement réussi son développement industriel ces dernières années.

Le Cab affiche désormais des ambitions nationales

Comme la plupart des plateformes VTC arrivant sur le marché, Le Cab a dans un premier temps privilégié la carte de l’île de France. Mais pour se développer, l’entreprise souhaite bien faire fructifier l’expérience de Keolis à l’internationale afin d’atteindre l’ensemble du territoire français. Un pari audacieux mais indispensable pour faire face à des entreprises comme Chauffeur Privé, couvrant actuellement l’île de France, la côte d’azure ainsi que la région Lyonnaise.

Notons que Keolis souhaite de son côté diversifier ses activités et vient clairement afficher cette volonté dans la cadre de cette prise de capitale.

Créée en 2012, la société LeCab compte 2.000 chauffeurs partenaires, plus de 300.000 clients particuliers et 3.500 entreprises abonnés.